PROVENSOL | CAUCHEMARS
Accueil > Evènements > « D’autres façons de dire le monde »

Festival Parole Indigo - l’oiseau indigo édition

« D’autres façons de dire le monde »

1er 2 et 3 novembre 2013 Arles

mercredi 23 octobre 2013, par Forum Civique Européen

Aminata Dramane Traoré est une voix puissante. Ancienne ministre de la Culture du Mali [1997 - 2000], engagée dans une série d’actions pour la transformation sociale de son pays, elle est une des marraines et l’une des invités du festival Paroles Indigo, un tout nouveau festival littéraire qui réunit du 1er au 3 novembre 2013 à Arles, et ce pour la première fois en France, des éditeurs et des auteurs des mondes arabe et africain. Un lieu d’échanges, de débats et de rencontres où elle fera, justement, entendre sa voix. Le seul regard sur les écrits d’ Aminata TRAORE rappelle l’importance et le rayonnement de cette chercheuse en sciences sociales et altermondialiste.

FESTIVAL PAROLES INDIGO - ARLES

En 1999, Aminata publie l’Étau, un essai qui accuse la politique des institutions de Bretton Woods (Fonds monétaire international, Banque mondiale) qui imposent la mise en place de plans d’ajustement structurel qui ne font qu’appauvrir les populations africaines. Le Viol de l’imaginaire publié en 2002 dénonce les mécanismes privant l’Afrique de ses ressources financières, naturelles et humaines . En 2005, elle publie une Lettre au président des Français à propos de la Côte-d’Ivoire et de l’Afrique en général où elle analyse les crises africaines dans le « pré carré français » à la lumière de la mondialisation libérale. Dans l’Afrique humiliée publiée en 2008 elle critique vivement le discours de Nicolas Sarkozy à Dakar, jugé raciste et néocolonialiste. Invité au congrès du PS en 2010 à la Rochelle, au moment où le parti socialiste était encore dans l’opposition, ces mêmes au gouvernement de la France, refusent au printemps 2013 le visa de Schengen par ce qu’Aminata TRAORE a critiqué l’intervention militaire "hollandaise" au Mali.

Aminata Dramane Traore et N M’Dela-Mounier, les deux marraines de Paroles Indigo

N’oublions pas que François Hollande justifiait l’intervention militaire avec l’argument de venir en aide au Mali pour défendre la démocratie contre le terrorisme. La Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) - quotidien proche des milieux économique allemands - publiait au moment des déclarations françaises une carte des concessions attribuées dans le Nord du Mali aux divers sociétés transnationales. Voici la carte de l’édition de la FAZ du 17 janvier 2013 :

Carte des concessions d’explorations matières premières , Mali du Nord. Source FAZ

Si le message de la France est véritablement la défense de la démocratie, elle ne pourra refuser la prise de paroles de ceux et celles qui la critiquent. Si nous - qui habitons par hasard en Europe - ne voulons pas devenir les complices moches d’une nouvelle phase de colonisation nommée "course aux matières premières" - nous sommes obligés de tout faire, pour que les témoins et voix du Sud puissent librement circuler et s’exprimer chez nous.

Bienvenue Madame TRAORE dans le Pays d’Arles.

Espérons qu’Aminata TRAORE trouvera une audience large en Arles pour écouter et comprendre ses raisons contre la politique néocoloniale de la France.

L’évènement aura lieu en Arles. Madame Aminata TRAORE est l’une des marraines de ce nouveau né dans le paysage des festivals littéraires, Paroles Indigo qui réunit des éditeurs et des auteurs des mondes arabe et africain autour de la thématique de la langue. Elle aura l’occasion de parler de ces et ses autres façons de dire le monde.

Comment et pourquoi éditer et écrire en wolof, bambara, peul, en arabe, amazighe… ? À qui s’adressent ces littératures ? Que nous apprennent-elles du monde ? Quel est le sens politique et poétique de ces démarches d’écriture en langue « d’origine » ? Telles sont les questions qui traverseront les lectures, tables rondes et rencontres littéraires proposées. Pour nourrir les débats, 25 éditeurs et auteurs sont invités, venus du Liban, de Tunisie, du Maroc, du Sénégal, du Mali, de Côte d’Ivoire et de Guinée.

Le choix de la rédaction JOURNARLES parmi les conférences du Festival :

Samedi 2 novembre 14h Théâtre d’Arles : Rencontre débat : Nous sommes tous des maliens. Aminata Dramane TRAORE et Boubacar Boris DIOP débatent de la situation actuelle au Mali.
Dimanche 3 novembre 10h30 Amphithéâtre Van Gogh Rencontre débat POUR UN
AUTRE MALI, écrir et agir. Aminata Dramane TRAORE et Nathalie M’DELA-MOUNIER évoquent les alternatives citoyennes qu’elles mettent en œuvre au Mali, par leurs écrits et leurs actions.

Le PROGRAMME FESTIVAL PAROLES INDIGO 1er au 3 novembre 2013 ARLES

Le naufrage et l’offense première partie - Aminata TRAORE

Le naufrage et l’offense deuxième partie - Aminata TRAORE publié dans le mensuel ARCHIPEL

Arles Festival Paroles Indigo - L’Oiseau Indigo Diffusion
04 90 49 76 24 Du 1/11 au 3/11 www.loiseauindigo.fr
Page facebook Paroles Indigo

JournArles | Ecrivez-nous | Maison de la vie associative, Boulevard des Lices, 13200 Arles
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0
Valid XHTML 1.0 Transitional