PROVENSOL | CAUCHEMARS
Accueil > Dossiers de JournArles > Pollution et incinération > La marée noire arrive dans la nappe

Rupture du pipeline qui traverse la Crau

La marée noire arrive dans la nappe

Mais que font nos élus ?

mardi 8 septembre 2009, par Forum Civique Européen

Ce qui a été évident depuis le 7 août 2009, jour de la rupture du pipeline qui traverse la plaine de la CRAU vient d’être confirmé maintenant. La nappe phréatique est souillée par les hydrocarbures qui s’y sont écoulés depuis le 7 août 2009.
Le maire de St Martin de Crau, Claude Vulpian n’est pas surpris du tout. Selon lui, une colonne de pétrole d’un diamètre de 40 pouces ( 120cm) d’au moins 10’000 m3 s’est écoulée dans les tranchées des oléoducs. Il y en a sept qui traversent le territoire de la commune, mais le terrain appartient au Conseil général.

Ce qui a été évident depuis le 7 août 2009, jour de la rupture du pipeline qui traverse la plaine de la CRAU vient d’être confirmé maintenant.

Points de captages CRAU
Source : Symcrau et LA PROVENCE

La nappe phréatique est souillée par les hydrocarbures qui se sont écoulés depuis le 7 août 2009.


Le maire de St Martin de Crau, Claude Vulpian n’est pas surpris du tout. Selon lui une colonne de pétrole d’un diamètre de 40 pouces ( 120cm) d’au moins 10’000 m3 s’est écoulée dans les tranchées des oléoducs. Il y en a sept qui traversent le territoire de la commune, mais le terrain appartient au Conseil général. Journarles au service de Radio 3DFM Arles 97 MHz et Radio Zinzine 100.7 MHz a enregistré un entretien avec le

Maire de St Martin de Crau

. A écouter ici ou à télécharger.

Entretien avec Claude Vulpian, Maire de St martin de Crau
enregistrement

Le premier citoyen de cette ville ne connait pas encore, un mois après le geyser de pétrole la cause de la rupture. Il ne connait pas encore la composition chimique exacte du pétrole brut russe qui se trouvait dans l’oléoduc et maintenant dans la nappe. Il n’a jamais vu les résultats des analyses régulières - tous les dix ans - qui sont faites pour contrôler l’étanchéité des 7 pipes qui traversent St Martin de Crau, le conseil général, Jackie GERARD non plus. Selon lui ce sont les responsables de la DRIRE ajourd’hui DREAL PACA, qui devraient être au courant.
L’Etat mis à part d’une enquête judiciaire et une réunion de suivi technique mensuelle va certainement, dans les jours à venir, envisager une rencontre entre les acteurs pour évaluer les interventions à prévoir au cas où il y aurait vraiment de l’hydrocarbure dans les tasses de thé des 220 000 personnes habitants en aval de la zone de la nappe phréatique de la Crau ?? La prochaine réunion du suivi technique se réunira d’ailleurs le 25 septembre.

TAPARAS - POUDINGUE - TUFF
Source SYMCRAU et LA PROVENCE

Répondre à cet article

JournArles | Ecrivez-nous | Maison de la vie associative, Boulevard des Lices, 13200 Arles
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0
Valid XHTML 1.0 Transitional