PROVENSOL | CAUCHEMARS
Accueil > Bienvenue sur JournArles > VIOLENTE AGRESSION XENOPHOBE DANS LA PLAINE DE BERRE

VIOLENTE AGRESSION XENOPHOBE DANS LA PLAINE DE BERRE

vendredi 13 janvier 2012

Afin de mener une enquête rapide la gendarmerie avait indiqué qu’elle souhaitait pouvoir oeuvrer en dehors d’un contexte de communication médiatique. Actuellement plusieurs personnes sont convoquées par le juge. Il est donc temps de communiquer à propos des faits suivants :
Le 20 décembre dans la nuit, quelque part dans la Plaine de Berre, plusieurs jeunes sans papiers ont été sauvagement agressés dans leur habitation de fortune par un groupe d’individus encagoulés et armés.
Coups, insultes, gaz lacrymogènes, matraque, couteau, tirs à bout portant de balles en caoutchouc...la haine s’est déchaînée contre ces jeunes tunisiens, travailleurs agricoles occasionnels et sous-payés.
Malgré la grande insécurité liée à leur situation de « sans - papiers », les victimes ont eu le courage de déposer plainte à la Gendarmerie.

L’enquête a ainsi permis d’appréhender rapidement sept personnes qui seront jugées au tribunal Correctionnel d’Aix en Provence en juin 2012 pour violence aggravée. La date fixée pour le jugement étant tardive, les victimes doivent être protégées d’une reconduction à la frontière pour que justice soit rendue.
Cet événement prend son origine sur un fond de violence dans un certain nombre de petites entreprises agricoles ou du bâtiment qui connaissent des difficultés économiques, mais aussi sur un mépris des travailleurs manuels surtout s’ils sont d’origine étrangère.

Cela a déjà conduit à des actes de violence par le passé. Actuellement la stigmatisation de certaines catégories de personnes dans de trop
nombreux discours politiques conduit certains individus à se laisser aller à des actes violents.
Nous ne voulons pas taire ces faits graves pour la démocratie et le respect des personnes portés à notre connaissance et redoutons de voir se multiplier ces passages à l’acte barbares dans un climat politique où la stigmatisation de boucs émissaires est exacerbée
par les échéances électorales de 2012.

Tél : 04 95 04 30 98 / 99 codetras@espace.asso.fr

BP 87

13303 Marseille cedex 3

Voir en ligne : CODETRAS

JournArles | Ecrivez-nous | Maison de la vie associative, Boulevard des Lices, 13200 Arles
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0
Valid XHTML 1.0 Transitional