PROVENSOL | CAUCHEMARS
Accueil > Plateforme associative > LAÏQUES & UFAL > Gauche, qu’as-tu fait de ta laïcité ?

Gauche, qu’as-tu fait de ta laïcité ?

Les élus de gauche ont-il besoin de se référer à la religion et à ses clercs ?

lundi 7 mai 2007, par Laïques

GAUCHE, QU’AS-TU FAIT DE TA LAICITE ?
Les élus de gauche ont-il besoin de se référer à la religion et à ses clercs ?

(Commentaire sur l’article du blog de H. Chérubini, maire-conseiller général PS de St-Remy (13)
http://www.hervecherubini.fr/2007/05/02/les-eveques-sexpriment-sur-la-presidentielle/ )

Monsieur Chérubini,

Je trouve votre article étrange pour un républicain ["Les évêques s’expriment sur la présidentielle"]. N’avez-vous aucun argument tiré de l’humanisme laïque (qui réunit tous les citoyens au-delà de leur croyance ou de leur philosophie) pour essayer de convaincre les électeurs.

Lecteur occasionnel du quotidien la Croix et fermement laïque, j’ai pu y lire le constat des nombreuses utilisations de la religion par M. Sarkozy. Mais si elle est plus modérée dans cette utilisation, Mme Royal a prononcé à la fin de son meeting du 1er mai "aimez-vous les uns les autres" ! Sommes-nous aux EU avec MM. Clinton et Bush, ou en pays laïque ?

Une journaliste de la Provence avait épinglé un élu de gauche, du centre des Bouches-du-Rhône, qui faisait appel au pape contre M. Gaudin à propos de l’incinérateur (en pleine commémoration du centenaire de la loi de 1905, séparant les églises de l’Etat). Et près de votre commune, à Boulbon, des élus de droite comme de gauche se rendent chaque année à la procession de la bouteille bénie, qui, de plus, où sont toujours exclues les femmes !

GAUCHE, QU’AS-TU FAIT DE TA LAICITE ?

A Marseille, ont été jugés au Tribunal administratif, les recours de trois partis d’extrême-droite contestant le bail emphytéotique accordé par la municipalité quasi-unanime à l’association la Mosquée de Marseille.

Faut-il que la gauche abandonne la la laïcité à l’extrême-droite, après lui avoir laissé le peuple ? [Même si l’extrême-droite a une conception sélective de la laïcité : la réservant essentiellement pour les musulmans].

Le tribunal administratif de la République, de Marseille - donc indépendant - a rappelé la loi laïque de séparation que les élus de droite (et gauche) oublient : refus d’une subvention déguisée avec une location au montant symbolique (300 E au lieu de 140 000 E, selon l’estimation des services fiscaux). Contrairement à ce que veulent M. Sarkozy de l’UMP ou M. Valls du PS : le financement des cultes est interdit ! Aujourd’hui, on s’intéresse aux musulmans, demain sans doute aux évangéliques (ou à des groupes sectaires).

Monsieur le maire, vous avez commémoré dignement le centenaire de la loi de 1905 et je ne puis que vous féliciter. Aussi, il ne reste plus qu’à appliquer ces principes bien présents dans l’histoire de St-Rémy qui connut une section de l’Union Rationaliste et la Libre Pensée St-Rémoise...

Alain Py, Marseille
alainpy3(a)orange.fr

Répondre à cet article

JournArles | Ecrivez-nous | Maison de la vie associative, Boulevard des Lices, 13200 Arles
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0
Valid XHTML 1.0 Transitional