PROVENSOL | CAUCHEMARS
Accueil > Plateforme associative > LAÏQUES & UFAL > Un cri contre le racisme et contre l’intégrisme

Un cri contre le racisme et contre l’intégrisme

http://www.petitiononline.com/2104/petition.html

jeudi 11 mai 2006, par LAÏQUES

Citoyens à la fois opposés au racisme et à l’intégrisme, nous poussons un cri. Depuis le 11 septembre 2001, le débat public semble avoir perdu tous ses repères. Tandis qu’une droite populiste et raciste surfe sur la peur de l’autre et de l’islam (en amalgamant Arabes avec musulmans, musulmans avec intégristes et intégristes avec terroristes), une certaine gauche a abdiqué tout esprit critique face à l’obscurantisme et traite d’« islamophobe » toute personne ayant l’audace de dire non à l’islam politique réactionnaire. Même lorsque cette résistance se fait au nom de l’attachement à la laïcité, à l’égalité hommes-femmes, par refus de l’incitation à la haine sexiste, homophobe ou antisémite. Il faut d’urgence sortir de ce double piège. Et redire, haut et fort, que nous voulons nous battre à la fois contre le racisme et contre l’intégrisme. Tous les racismes (antiarabe comme antijuif, comme antifemme ou antihomosexuel) et tous les intégrismes (de toutes les religions).

Pour éviter un second 21 avril 2002, tout en menant ce combat contre l’intégrisme, il faut aussi reprendre la lutte contre le racisme et l’extrême droite. Dire et redire que le combat contre l’obscurantisme n’est pas un combat contre l’immigration ou contre les croyants. Mais un combat républicain et laïque devant unir tous les citoyens, quelle que soit leur origine, croyants, athées ou agnostiques. Même si les médias ne veulent pas l’entendre et préfèrent souvent donner la parole aux barbus ou aux filles voilées, ce combat est remarquablement porté aujourd’hui par des citoyens de culture ou de confession musulmanes (81 % sont attachés au principe de laïcité). En particulier, ceux d’origine algérienne ou iranienne (10 % des chauffeurs de taxis parisiens sont des Iraniens réfugiés en France). Ceux-là ont fui l’islamisme et connaissent, mieux que personne, le prix à payer lorsque la religion fait la loi. Les musulmans du monde entier, comme les habitants des quartiers populaires français, sont les premières victimes de l’intégrisme. Nous refusons de laisser ces quartiers être mis sous tutelle par des groupes religieux parce que l’Etat se désengage du social.

De même que nous refusons de laisser croire que les émeutes de novembre dernier ou les explosions de violence sont dues à l’« islamisation » de la France. Les islamistes n’en ont pas été les inspirateurs, même s’ils ont essayé d’apparaître auprès des pouvoirs publics comme des médiateurs pouvant se substituer aux autorités de la République. Sans succès. Pour l’instant... Qu’en sera-t-il lorsque le lien social et interculturel ne sera plus qu’un champ de ruines, à cause des subventions qui n’arrivent pas aux associations citoyennes, ou qui arrivent trop aux associations confessionnelles ? La colère, la rage, la recherche du profit et de l’argent facile, sont bien à l’oeuvre dans les quartiers défavorisés. Si « islamisation » il y a, elle est due certes à la propagande des intégristes mais aussi au fait d’abandonner des citoyens et des quartiers entiers à l’exclusion, à l’inégalité et à la stigmatisation.

En cela, les discours plein de haine et de raccourcis de Jean-Marie Le Pen ou de Philippe de Villiers, ou encore celui de Nicolas Sarkozy (qui dit dans son livre préférer l’espérance religieuse à l’espérance sociale), ne peuvent que contribuer à grossir les rangs des islamistes. Nous refusons de leur laisser le combat pour l’égalité, les libertés et la laïcité. Les signataires de ce cri demandent donc à chaque formation qui postule aux prochains suffrages de s’engager clairement à combattre sans concession à la fois l’intégrisme que représente l’islam politique liberticide et le racisme.

INITIATEURS : Caroline Fourest (essayiste et rédactrice en chef de la revue ProChoix), Corinne Lepage (ancienne ministre et présidente de Cap 21), et Pierre Cassen (Les Amis de Respublica)

ASSOCIATIONS SIGNATAIRES : La Revue ProChoix, l’Union des Familles Laïques, Les Amis de Respublica, SOS Racisme, Le Mouvement Français pour le Planning Familial, Femmes contre les intégrismes, AIME (d’ailleurs ou d’ici mais ensemble), Comité Laïcité République, LEA (Laïcité Ecologie Association)

PARMI LES PREMIERS SIGNATAIRES : Yvette ROUDY (Ancienne ministre), Philippe VAL (directeur de Publication de Charlie hebdo), Elisabeth BADINTER (Philosophe), Fiammetta VENNER (Politologue et essayiste), Antoine SFEIR (directeur des Cahiers de l’Orient), Chahla CHAFIQ (Sociologue et écrivaine), Juliette Minces (Anthropologue), Bernard Teper (président de l’Union des Familles Laïques), René Pétillon (dessinateur), Loubna Méliane (Co-fondatrice du Mouvement Ni Putes Ni Soumises), Ingrid Renaudin (Co-fondatrice du Mouvement Ni Putes Ni Soumises), Dominique SOPO (président de SOS RACISME), Samia LABIDI (Association d’Ailleurs ou d’Ici Mais Ensemble), Ziad GOUDJIL (Histoires de Mémoire), Annie SUGIER (présidente de La Ligue du Droit International des Femmes), Linda Weil-Curiel (Commission pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles), Fatima LALEM (sociologue et militante au MFPF), Françoise KEYSER (Femmes contre les Intégrismes), Philippe Foussier (Président du Comité Laicité République), Patrick Kessel (Président d’Honneur du Comité Laïcité République), Philippe NAMIAS (président de Laïcité Ecologie Association), Bernard Frederick (rédacteur en chef de la revue FondationS), Lola Devolder (membre du comité éditorial de ProChoix), Taos Aït Si Slimane (Médiatrice scientifique à la Cité des sciences), Michèle Vianès (responsable d’associations, féministe et laïque), Nasser RAMDANE (responsable à SOS Racisme), Alain Callès (Ancien président du Mrap), Emmanuelle Le Chevallier (Membre du Conseil d’Administration du MRAP), Nadia Kurys (membre du Bureau Exécutif national et de la Présidence nationale du MRAP), Arlette ZILBERG (adjointe au maire du 20ème arrondissement de Paris, élue Verte), Hélène ZANIER (conseillère municipale Les Verts), Arezki Metref (Journaliste et écrivain), Terna HAJJI (citoyenne française), Françoise Seligmann (présidente d’honneur de la LDH), Françoise LAURANT (présidente du MFPF)...

RETROUVER L’INFO LAIQUE & SOCIALE DU MIDI sur...
http://wwww.LAICITE.biz

POUR SIGNER LA PETITION : http://www.petitiononline.com/2104/petition.html

Répondre à cet article

JournArles | Ecrivez-nous | Maison de la vie associative, Boulevard des Lices, 13200 Arles
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0
Valid XHTML 1.0 Transitional